· 

La méditation et la prière : le Notre Père

Le Notre Père est une prière chrétienne.

Il s'agit de la prière la plus répandue parmi les chrétiens, car, d'après le Nouveau Testament, elle a été enseignée par Jésus-Christ lui-même à ses apôtres.

Le texte se trouve, avec quelques variantes, dans les évangiles selon Matthieu et de Luc

 

Le « Notre Père » est inspiré en grande partie des prières juives du Kaddich, une prière publique, et de la Amida prière dite en privé ou en public, et d'autres textes juifs existant au temps de Jésus-Christ.

 

Les deux prières sont pourtant différentes, dans la mesure où le Kaddich est une prière publique, alors que le Notre Père est une prière qui peut être privée, que chacun peut dire « dans sa chambre ». 

 

Dieu n'est pas nommé dans le Kaddich, alors qu'une invocation est présente dans la prière avec le terme « Père ».

Les demandes de la prière du Kaddich sont à la troisième personne du singulier, alors que dans le Notre Père elles sont à la deuxième personne du singulier, conduisant à une intimité beaucoup plus grande pour le Notre Père.

 

Selon le Nouveau Testament, Jésus, en réponse à une question des apôtres sur la façon de prier, leur a déclaré : « Quand vous priez, dites : « Notre Père, …. »

 

Luc ch.11 vers. 2 : Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu'il eut achevé, un de ses disciples lui dit:

Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l'a enseigné à ses disciples. Il leur dit:

Quand vous priez, dites : Père !  Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne...

 

Matthieu ch.6 vers.6 : «  Pour toi, quand tu veux prier, entre dans ta chambre, et, ayant fermé ta porte, prie ton Père qui est présent

dans le secret et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. »

Notre Père, qui es aux cieux,                   

Il est le Père identique correspondant au centre coronal, le corps causal.

Il est le lien au Divin, à notre divin. La psychologie l'appelle le moi supérieur

Que ton nom soit sanctifié,

Il s’agit d’un être incarné auréolé du rayonnement de l’esprit correspondant au centre frontal, le corps bouddhique.

Il correspond à l'hypophyse, glande située au lobe frontal.

Que ton règne vienne,

Le règne est l’exercice du pouvoir de la parole, celui de la communication et de l'expression orale de nos désirs.

Le centre laryngé ou corps éthérique est le centre de la communication,  de l’expression de soi, de la créativité.

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Les trois premiers plans concernent uniquement la relation avec notre Divin.

Nous abordons ici le plan où apparaît la faculté propre à l’Homme d’utiliser, de transmettre et propager la volonté divine et à collaborer avec le Cosmos pour œuvrer dans la création universelle.

Le thymus est le point de jonction entre nos centres qui se rapportent au plan spirituel et nos centres qui se rapportent à notre dimension psycho-émotionnelle

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Il ne s’agit pas seulement du pain, nourriture terrestre mais également du Prana, le souffle vital.

Il est le centre du désir et de l’appétit, le pancréas.

 

Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

 

Cette phrase illustre la nécessite d’un équilibre entre action et réaction, comme le système sympathique et parasympathique.

Il s’agit du centre du pardon de nos origines familiales, de nos conflits, des non-dits et secrets, de tout ce que l’on porte consciemment et inconsciemment. 

Ce sont nos glandes surrénales

Voir le triangle de Karpman.

 

Et ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du Mal

 

La tentation, c’est notre mise à l’épreuve avec le monde matériel.

Le « Mal » doit être entendu plutôt comme « ce qui est inutile » et non comme la notion du Bien et du Mal.

Nous devons permettre et autoriser la libération de l’énergie matérielle et lui permettre de s’élever vers les fréquences supérieures. 

C’est un moyen extraordinaire pour notre esprit que d’être confronté à la matière.

 

Amen 

Il en est ainsi.

 

Dans la prière, nous communiquons avec nos centres énergétiques.

Prendre conscience de leur existence et les localiser devient un outil personnel permettant d’entrer en communion avec nos différents plans.

« Amassez des trésors dans le Ciel et vous obtiendrez le reste par surcroît ».